Municipales à Paris : Anne Hidalgo en tête, talonnée par Benjamin Griveaux, selon un sondage

Troisième du podium, Rachida Dati est créditée de 16% des voix. David Belliard, à la tête de la liste Europe Ecologie-Les Verts, totaliserait pour sa part 13% des suffrages au premier tour.

Anne Hidalgo, le 4 octobre 2019.
Anne Hidalgo, le 4 octobre 2019. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

La maire sortante Anne Hidalgo est en tête des intentions de vote au premier tour des élections municipales du mois de mars 2020, selon un sondage OpinionWay commandé par l’association de Benjamin Griveaux "Avec Benjamin Griveaux" et publié vendredi 15 novembre dont franceinfo a eu connaissance.

Selon cette enquête, la liste conduite par Anne Hidalgo (parti socialiste et parti communiste) obtiendrait 19% des suffrages au premier tour. La maire sortante est talonnée par Benjamin Griveaux, à la tête d'une liste LREM et Mouvement radical, qui totaliserait 18% des intentions de vote. Troisième du podium, Rachida Dati (LR), est créditée de 16% des voix. David Belliard, à la tête de la liste Europe Ecologie-Les Verts totaliserait pour sa part 13% des suffrages au premier tour.

La liste de Cédric Villani obtiendrait 12% des suffrages

Cinquième dans les intentions de vote, la liste "Vivons Paris" conduite par Cédric Villani, obtiendrait 12% des suffrages. A noter que le député de l'Essonne, rival de Benjamin Griveaux dans la course à la mairie de Paris, ne capitalise pas sa cote de popularité. Selon le sondage Odoxa CGI pour France Inter, l'Express et la Presse régionale du 24 septembre 2019, Cédric Villani bénéficiait de 17% de sympathie ou de soutien. Son rival Benjamin Griveaux plafonnait à 10% d'adhésion.

Dans le reste des listes en présence à Paris, La France insoumise de Danielle Simonnet et le Rassemblement national de Serge Federbush font jeu égal avec 7% des intentions de vote. La liste Agir de Pierre-Yves Bournazel (4%), Gaspard Gantzer (2%) et Marcel Campion (2%), ferment la marche. Enfin, selon ce sondage, une majorité de Parisiens ne souhaitent pas qu'Anne Hidalgo soit réélue pour un deuxième mandat. 60% des personnes interrogées disent non au renouvellement de la maire sortante à la tête de la capitale.

Ce sondage a été réalisé par téléphone du 4 au 12 novembre 2019 auprès d'un échantillon de 2 942 personnes inscrites sur les listes électorales à Paris, issu d’un échantillon de 3 152 habitants représentatif de la population parisienne âgée de 18 ans et plus.