Législatives 2017 : les leçons de l'abstention

Fabienne Simon, directrice générale adjointe d'Ipsos, analyse pour France 3 les leçons à tirer de l'abstention record qui caractérise les élections législatives de ce 11 juin.

FRANCE 3

Les Français ne sont que peu allés voter. 51,3% se sont abstenus au premier tour de ces élections législatives du 11 juin. "C'est plus d'un Français sur deux. En fait, ça représente plus de 24 millions d'électeurs qui ont boudé les urnes hier", détaille la sondeuse. Avant de rappeler que 'abstention est une tendance forte de ces dernières décennies qui "s'est surtout envolée depuis 2002, depuis la mise ne place du quinquennat."

La prudence s'impose

À cause de ce chiffre, l'exécutif se doit d'être vigilant. Le soutien d'Emmanuel Macron est important, mais fragile. "Seulement un quart des Français souhaitaient vraiment qu'il dispose d'une majorité absolue (...) 28% des Français considère qu'il serait préférable qu'Emmanuel Macron dispose d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale. Mais attention près d'un français sur deux (48%) ne partage pas du tout ce souhait. Ce raz de marée électoral ne doit pas masquer les clivages et les factures de la société française qui n'ont pas disparu en u dimanche", conclut donc Fabienne Simon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans une rue de Caen, en 2010.
Dans une rue de Caen, en 2010. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)