Dimanche en politique, France 3

Municipales : une campagne 2.0 à Strasbourg

La campagne des élections municipales, dont le premier tour se tiendra dimanche 15 mars, se joue aussi sur les réseaux sociaux. Comme à Strasbourg (Bas-Rhin), où se sont rendues les équipes de France 3.

FRANCE 3

Bien sûr, suivre un candidat sur Twitter, Facebook ou Instagram n'est pas synonyme d'un vote. Pourtant, les réseaux sociaux ont pris progressivement une place de plus en plus importante dans les campagnes, comme c'est encore le cas pour les élections municipales, dont le premier tour se tiendra le dimanche 15 mars, dans exactement deux semaines. À Strasbourg (Bas-Rhin), de candidat Les Républicains, Jean-Philippe Vetter, l'a bien compris. Dans son équipe de campagne, pas moins de deux colistiers s'en occupent. "Les réseaux sociaux nous permettent vraiment de montrer que Jean-Philippe est actif. Parce qu'on a beau être actif sur le terrain, aujourd'hui, si on n'a rien sur les réseaux sociaux, les gens penseront qu'on est inactif", explique l'un d'eux.

Diffuser des vidéos des candidats

Pour sa concurrente écologiste, deuxième des sondages, juste derrière le représentant de La République en marche, la présence numérique a fait partie intégrante de la stratégie dès le début. À peine en campagne, Jeanne Barseghian s'exprimait dans une vidéo publiée sur Facebook. Alain Fontanel, le candidat LREM, s'est emparé, lui aussi, de ce moyen de communication pour évoquer sa vision de la ville après son mandat, s'il était élu.

Un homme tient un smartphone dans sa main (illustration).
Un homme tient un smartphone dans sa main (illustration). (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)