Législatives : la guerre des droites à Boulogne-Billancourt

Dans la circonscription de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Thierry Solère, organisateur de la primaire de la droite et ancien porte-parole de François Fillon, est candidat et prêt à travailler avec Emmanuel Macron. Du coup, une candidate dissidente de la droite lui fait face.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est une bataille des droites dans une circonscription de droite. Officiellement investi par Les Républicains, Thierry Solère, un des piliers du parti. Étant un candidat Macron-compatible, La République en marche n'a pas souhaité présenter de candidat face à lui. "En votant pour moi les gens votent pour un député de droite et du centre (...), mais par contre je serai constructif, je voterai tout ce qui sera dans le bon sens", assure le candidat LR dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine.

Elle insiste sur sa fidélité à sa famille politique

En campagne ce mardi 30 mai au matin à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), il est accompagné par Jean-Louis Borloo, lui-même soutien aujourd'hui d'Emmanuel Macron. Un positionnement très au centre qui sème le doute chez certains sympathisants Les Républicains. Une confusion que compte bien mettre à profit une dissidente à droite, membre de LR, mais qui n'a pas eu l'investiture. Elle insiste sur sa fidélité à sa famille politique. "Je suis une candidate fidèle à mes engagements. Je ne change pas d'avis et de parti toutes les deux minutes", assure Marie-Laure Godin, candidate DVD.

Le JT
Les autres sujets du JT
Thierry Solère a démissionné de ses fonctions de porte-parole de la campagne de François Fillon le 3 mars.
Thierry Solère a démissionné de ses fonctions de porte-parole de la campagne de François Fillon le 3 mars. (PATRICK KOVARIK / AFP)