Législatives 2022 : pour Jean-François Copé, la forte abstention au premier tour "va rendre ce pays difficilement gouvernable"

Publié
Législatives 2022 : pour Jean-François Copé, la forte abstention au premier tour "va rendre ce pays difficilement gouvernable"
Article rédigé par
C.Roux - France 2
France Télévisions

Lundi 13 juin, Jean-François Copé, maire Les Républicains de Meaux, en Seine-et-Marne, est l'invité des "4 Vérités" de France 2.  

Le maire Les Républicains de Meaux (Seine-et-Marne), Jean-François Copé, est l'invité des "4 Vérités" sur France 2, lundi 13 mai. Il revient sur la forte abstention qui a marqué le premier tour des élections législatives, dimanche 12 juin, en estimant qu'elle "va rendre ce pays difficilement gouvernable". Le maire de Meaux s'"inquiète" du succès de la Nupes emmenée par Jean-Luc Mélenchon, et estime que le chef de La France insoumise a "vendu du vent" avec des "propositions folles".  

"Ma famille politique ne va pas bien" 

"Aujourd'hui, ma famille politique ne va pas bien. Elle est en proie au doute", concède Jean-François Copé au sujet de son parti des Républicains. Il estime par ailleurs qu'il y a "un énorme chaînon manquant dans la politique de M. Macron : tout ce qui touche à la rigueur budgétaire, tout ce qui touche à la sécurité, à une politique d'immigration un petit peu plus rigoureuse", avant d'ajouter : "Pour le coup, ça, c'est ce que Les Républicains savent faire."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.