Législatives 2022 : plusieurs figures de la Macronie battues au second tour des élections

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : plusieurs figures de la Macronie battues au second tour des élections
France 2
Article rédigé par
J-B.Marteau, T.Curtet, A.Bourse J.Ababsa, M.Diawara, A-D.Sayada, D.Turpin France 3 Régions - France 2
France Télévisions

Trois ministres du gouvernement Borne devront démissionner après leur défaite au second tour des élections législatives, dimanche 19 juin. D'autres figures de LREM ont été battues. 

Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, et Christophe Castaner, président du groupe de la République en marche à l'Assemblée, ont été battus au second tour des élections législatives, dimanche 19 juin. "Je viens de prendre acte des résultats indiquant que les électrices et les électeurs de la 6ème circonscription du Finistère ont choisi d'élire députée ma concurrente", a affirmé Richard Ferrand, président sortant de l’Assemblée Nationale, devant les caméras. Les électeurs ne lui ont pas pardonné d'avoir quitté le PS pour la LREM.  

Amélie de Montchalin, Brigitte Bourguignon et Justine Bénin vont démissionner

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, une circonscription ancrée à gauche, l'ancien ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a été battu. Trois autres ministres devront démissionner après leur défaite, dont Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique. Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé, a perdu le scrutin de seulement 56 voix. Enfin, Justine Bénin, secrétaire d'État à la Mer, a été battue en Guadeloupe.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.