Cet article date de plus d'un an.

Législatives 2022 : les partis de l'opposition à l'heure des tractations

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : les partis de l'opposition à l'heure des tractations
Législatives 2022 : les partis de l'opposition à l'heure des tractations Législatives 2022 : les partis de l'opposition à l'heure des tractations
Article rédigé par France 2 - T.Curtet, J.Nény, N.Salem, E.Marot, A.Lopez
France Télévisions
France 2

Les grandes manœuvres se poursuivent en attendant les élections législatives, le 12 juin. À droite, les Républicains sont réunis mardi 26 avril au siège du parti. À gauche, l'idée d'un grand rassemblement fait son chemin.

Réunion de crise, dans la matinée du mardi 26 avril, chez les Républicains : quelle stratégie adopter pour les élections législatives ? À droite, plusieurs lignes se confrontent. "Être indépendant, vous ne croyez pas que c'est bien mieux ?", interroge Xavier Bertrand, président des Républicains des Hauts-de-France. De son côté, Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), souhaite que "les partis de gouvernement travaillent ensemble". Le comité stratégique des Républicains tente donc de trouver un terrain d'entente. 

La gauche tâtonne 

Fort de ses presque 22 % au premier tour, Jean-Luc Mélenchon souhaite quant à lui une gauche majoritaire à l'Assemblée nationale, pour imposer une cohabitation à Emmanuel Macron. Si les discussions ont commencé, les stigmates de la campagne sont encore présents. Yannick Jadot a notamment averti : il ne souhaite pas s'effacer derrière la France Insoumise. "Ça ne marchera pas", a déclaré le député européen EELV, dans la matinée, sur France Inter.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.