Législatives 2022 : l'échec d'Éric Zemmour et de Reconquête

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : l'échec d'Éric Zemmour et de Reconquête
FRANCE 2
Article rédigé par
D. Schlienger, C. Méral, L. Pékez, R. Gardeux, J. Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions


Le parti Reconquête ! d'Éric Zemmour n'a obtenu que 4,2% des voix au premier tour des élections législatives, dimanche 12 juin. Aucun des 500 candidats ne s'est qualifié pour le second tour. 

Devant les caméras, le sourire d'Éric Zemmour était pincé à Cogolin (Var), dimanche 12 juin, et les applaudissements ont été timides. La reconquête que l'ancien candidat à l'élection présidentielle promettait a été stoppée net pour la deuxième fois consécutive. Éliminé, Éric Zemmour a terminé troisième de sa circonscription du Var. 

Aucun des 550 candidats n'est qualifié pour le second tour

 
Ses électeurs ont du mal à réaliser. L'un d'eux confie éprouver "de la tristesse" et "du désarroi". "Mais en réalité, on se questionne", ajoute-t-il, tandis qu'une femme affirme : "J'aurais aimé qu'il puisse peser dans le débat, dans les votes pour bousculer un peu les choses." Reconquête ! a dépassé les 10% dans une poignée de circonscriptions. La moyenne nationale s'établit à 4% ; c'est moins qu'à l'élection présidentielle. Aucun des 550 candidats investis par le parti n'est qualifié pour le second tour, pas même l'ancien membre des Républicains Guillaume Peltier, député sortant du Loir-et-Cher. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.