Législatives 2022 : l'accord entre EELV et LFI, point de départ d'une large union de la gauche ?

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : l'accord entre EELV et LFI, point de départ d'une large union de la gauche ?
France 2
Article rédigé par
T. Curtet, O.Longueval, H.Capelli, B.Garguy-Chartier, A.Lépinay, T.Guery, S.Giaume, C.Pary, L.Lavieille - France 2
France Télévisions

Un accord historique a été conclu dans la nuit du dimanche 1er au lundi 2 mai, entre la France Insoumise et EELV en vue des élections législatives. Une centaine de circonscriptions seront réservés aux candidats écologiques, qui se présenteront sous la bannière Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale. 

Sur la Grand'Place de Lille (Nord), dans la matinée du lundi 2 mai, les sympathisants de gauche saluent l'accord de la nuit entre LFI et les Verts. Les deux partis ont négocié durant dix jours et quelques nuits. Aux alentours de minuit, Manuel Bompard, député européen La France Insoumise, a salué un accord "historique". Les Verts ont fini par se ranger à la proposition de désobéissance aux traités européens revendiquée par la France Insoumise. 

Négociations avec le PS et le PC 

Les négociations ont repris dans la matinée du lundi 2 mai avec le Parti socialiste et le Parti communiste, afin d'élargir l'accord. "Notre objectif reste toujours le même : parvenir à [un] grand rassemblement de toute la gauche et des écologistes", a confié Pierre Jouvet, le porte-parole du PS. Dans le cadre de l'accord, les Verts ont la garantie d'avoir 100 circonscriptions, dont une trentaine de gagnables. Ils prévoient de lancer la campagne auprès des Insoumis le 7 mai prochain. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.