Législatives 2022 : à Metz, la crainte d'une abstention record

Publié
Législatives 2022 : à Metz, la crainte d'une abstention record
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Wittenberg, M.Czaplicki, L.Lagabbe, A.Tranchant - France 2
France Télévisions

L'élément déterminant des élections législatives sera la participation. Selon une enquête Ipsos-Sopra Steria réalisée pour France Télévisions, 54% des électeurs pourraient bouder les urnes. Un nouveau record pour ces élections sous la Ve République. Reportage à Metz, en Moselle.

À Metz (Moselle), au deuxième tour de l'élection présidentielle, plus d'un électeur sur trois est resté chez lui. Dans les rues de la ville, plusieurs habitants ne sont pas au courant des élections législatives qui se tiendront les 12 et 19 juin prochains. La motivation fait également défaut, et l'abstention gagne du terrain. C'est particulièrement vrai dans le quartier de la Patrotte, l'un des plus défavorisés de Metz. "On a plus d'espoir", témoigne un habitant.

"Les politiques sont impuissants"

Souvent désabusés eux aussi, les ouvriers de Stellantis, la première usine de Metz avec ses 1 100 salariés, considèrent que "les politiques sont impuissants" face à la marche de l'économie. "C'est l'argent qui décide", assure un ouvrier. Le constat est amer. Un délégué syndical qui tiendra un bureau de vote dimanche 12 juin, au premier tour des élections législatives, explique que "si on a 40% de votants, c'est la fête".


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.