Législative partielle en Essonne : Francis Chouat, soutenu par LREM, l'emporte dans l'ancienne circonscription de Manuel Valls

L'actuel maire d'Evry a battu la candidate insoumise Farida Amrani, qui a reconnu sa défaite. Il obtient près de 60% des voix.

Le maire d\'Evry Francis Chouat, candidat à la législative partielle de la première circonscription de l\'Essonne dimanche 18 novembre 2018.
Le maire d'Evry Francis Chouat, candidat à la législative partielle de la première circonscription de l'Essonne dimanche 18 novembre 2018. (BERTRAND GUAY / AFP)

Il a conservé sa bonne dynamique du premier tour. Fort de ses 12 points d'avance acquis le week-end dernier face à sa rivale (30% contre 18%), Francis Chouat, candidat soutenu par La République en marche et actuel maire d'Evry, l'a nettement emporté, dimanche 25 novembre, lors de la législative partielle organisée dans la première circonscription de l'Essonne. Le bras droit de Manuel Valls, à qui il va succéder à l'Assemblée nationale, obtient une large majorité des suffrages (59,1%). 

Son adversaire de La France insoumise, Farida Amrani, n'a pas réussi à unir derrière elle une gauche divisée, qui présentait trois candidatures distinctes au premier tour. Farida Amrani a reconnu sa défaite avant la proclamation des résultats définitifs.

Le taux d'abstention, toujours aussi élevé, autour de 82%, montre que les "insoumis" n'ont pas réussi à mobiliser, dans un contexte pourtant très défavorable au gouvernement. Manuel Valls, qui avait été élu d'une centaine de voix il y a 18 mois, s'est félicité dans un tweet de la défaite "du populisme et de la haine de Jean-Luc Mélenchon".