Législatives : le défi d'une agricultrice "En Marche !" dans le Finistère

À Morlaix (Finistère), le candidat socialiste et conseiller régional doit faire face à une candidate issue de la société civile. À 26 ans, celle qui représente La République en marche est agricultrice bio et n'a jusque-là jamais exercé de mandat. 

Voir la vidéo
France 2

Au volant de son tracteur, sous ses serres, dans son clip de campagne la candidate "En Marche !" joue à fond la carte de l'agricultrice qui débarque en politique. Ce jeudi 8 juin au matin, Sandrine Le Feur a pourtant laissé ses bottes à la ferme. Elle doit apprivoiser des patrons, le Medef local. Une rencontre aux airs d'entretien d'embauche. Le manque d'expérience tranformé en quelques éléments de langage en argument de campagne.

Une droite Macron-compatible en face

"Il faut assimiler beaucoup de choses, mais quand j'ai démarré en agriculture, je ne connaissais pas grand-chose non plus, j'ai très vite appris. (...) La jeunesse, pour moi, n'est pas un handicap", assure la candidate LREM de la 4e circonscription du Finistère. Mais en face, un candidat marche sur ses plates-bande. Sur son affiche, son adversaire des Républicains Maël De Calan est clair, il est Macron-compatible : "Une droite ouverte pour réformer avec Macron". Un candidat loin de la ligne officielle du parti. Au total, ils sont 15 candidats à s'affronter dans cette 4e circonscription du Finistère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants passent devant des affiches pour les élections législatives à Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales), le 6 juin 2017.
Des habitants passent devant des affiches pour les élections législatives à Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales), le 6 juin 2017. (RAYMOND ROIG / AFP)