Débat des européennes : chouette, projectile de LBD et réveil... Ces objets choisis par les représentants des quinze principales listes

Les quinze têtes de liste ou chefs de parti ont chacun apporté un objet représentant, selon eux, l'Europe, mercredi soir à l'ouverture des débats organisés par "L'Emission politique". 

François Bayrou, Manon Aubry, Raphaël Glucksmann, Yannick Jadot, Laurent Wauquiez et Marine Le Pen, lors du débat organisé par \"L\'Emission politique\" de France 2, le 22 mai 2019 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). 
François Bayrou, Manon Aubry, Raphaël Glucksmann, Yannick Jadot, Laurent Wauquiez et Marine Le Pen, lors du débat organisé par "L'Emission politique" de France 2, le 22 mai 2019 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Des objets insolites... Le débat "décisif" de "L'Emission politique" pour les élections européennes a débuté avec une série d'objets, mercredi 22 mai sur France 2. Les représentants des six principales formations candidates – François Bayrou, Manon Aubry, Raphaël Glucksmann, Yannick Jadot, Laurent Wauquiez et Marine Le Pen – ont chacun apporté un objet, symbolisant selon eux l'Union européenne.

>> Européennes : analyses, réactions... regardez en direct le grand débat sur France 2

Découvrez en gifs quels objets ces personnalités politiques ont présenté sur le plateau de "L'Emission politique". 

Marine Le Pen : la photo d'un chauffeur routier

Pour cette première séquence du débat, Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, a apporté une photo d'un chauffeur routier, Loïc, 40 ans selon elle, pour évoquer la directive des travailleurs détachés. "Loïc est très inquiet, car son entreprise ne sait pas quel sera son avenir", a assuré la présidente du RN.

Marine Le Pen. 
Marine Le Pen.  (FRANCE 2)

François Bayrou : la sculpture d'une chouette, symbole de sagesse

François Bayrou (MoDem-LREM), représentant de la liste de la majorité pour les élections européennes, menée par Nathalie Loiseau, a quant à lui apporté une sculpture d'une chouette, symbole de sagesse "qui voit dans la nuit", pour évoquer l'Europe. 

François Bayrou.
François Bayrou. (FRANCE 2)

Manon Aubry : une bouteille d'oxygène

La tête de liste La France insoumise, Manon Aubry, a de son côté apporté une bouteille d'oxygène portant le logo de son mouvement, car, selon elle, "l'Europe est à bout de souffle".  

Manon Aubry. 
Manon Aubry.  (FRANCE 2)

Raphaël Glucksmann : une photo de Jacques Delors

Raphaël Glucksmann, le candidat pour la liste d'alliance entre le PS et son mouvement, Place publique, a apporté sur le plateau de "L'Emission politique" une photo de Jacques Delors avec de jeunes Européens, "pour renouer avec cette vision sociale et politique de l'Europe"

Raphaël Glucksmann.
Raphaël Glucksmann. (FRANCE 2)

Laurent Wauquiez : une photo de la cathédrale de Puy-en-Velay

Le président du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, a apporté une photo de la cathédrale du Puy-en-Velay (Haute-Loire) pour parler d'Europe. Il souhaite notamment "renouer avec les racines chrétiennes de l'Europe".

Laurent Wauquiez.
Laurent Wauquiez. (FRANCE 2)

Yannick Jadot : un bulletin de vote EELV

Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie-Les Verts (EELV) pour le scrutin, a apporté... un bulletin de vote EELV, afin de donner envie aux électeurs de voter pour son parti. "Pour une fois, votez pour vos convictions, pour vos désirs, pour vos rêves", a-t-il lancé.

Yannick Jadot.
Yannick Jadot. (FRANCE 2)

Francis Lalanne : un projectile de LBD

Francis Lalanne, tête de liste de l'Alliance jaune, a posé sur son pupitre "un projectile de LBD [lanceur de balle de défense] utilisé par les policiers contre les populations civiles". Le candidat a raconté que, le 16 mars dernier, celui-ci était "passé à quelques centimètres de [son] visage" et qu'il avait eu "beaucoup de chance". Il a enfin souligné que l'Europe était opposée à l'usage de tels projectiles "contre les populations civiles".

Francis Lalanne.
Francis Lalanne. (FRANCE 2)

Nathalie Arthaud : une mappemonde

Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) est venue avec un globe terrestre : "Ma patrie, c'est la Terre entière, sans frontières." Elle en a profité pour dénoncer les inégalités sociales sur la planète.

Nathalie Arthaud
Nathalie Arthaud (FRANCE 2)

Nicolas Dupont-Aignan : un bulletin de vote

Comme Yannick Jadot un peu plus tôt, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) est venu avec un bulletin de vote : "Je veux dire aux Français ce soir qu'on ne peut pas régler les problèmes de pouvoir d'achat, d'immigration... avec l'Union européenne telle qu'elle fonctionne aujourd'hui."

Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan (FRANCE 2)

Florian Philippot : le résultat du référendum européen

Florian Philippot (Les Patriotes) est venu avec une photo du résultat du référendum sur le traité établissant une Constitution européenne, en 2005. Il estime que "l'ensemble de la classe politique française s'est vendue à l'Union européenne" alors que les électeurs avaient rejeté le texte à 55%, il y a 14 ans. 

Florian Philippot
Florian Philippot (FRANCE 2)

Jean-Christophe Lagarde : une photo d'une manifestation anti-Brexit

Jean-Christophe Lagarde (liste Les Européens-UDI) a choisi une photo de millions de Britanniques en train de manifester contre le Brexit. "Nous, nous défendons un vote pour l'Europe, un vote collectif", a-t-il expliqué en dénonçant la stratégie de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron de personnaliser le débat.

Jean-Christophe Lagarde
Jean-Christophe Lagarde (FRANCE 2)

Ian Brossat : un petit train

Ian Brossat (Parti communiste français) est venu avec le "petit train de sa nièce" pour parler des petites lignes de train qui sont menacées de fermeture en France : "C'est une hérésie, une folie (...) cela nous permet de toucher du doigt les dérives de cette Europe libérale."

Ian Brossat
Ian Brossat (FRANCE 2)

Guillaume Balas : un passeport

Guillaume Balas (liste Printemps européen-Génération.s) est venu avec un passeport, "parce qu'un passeport, cela peut aussi se voler". Il estime que le débat européen est en train d'être confisqué par les grands partis.

Guillaume Balas
Guillaume Balas (FRANCE 2)

Dominique Bourg : un réveil

Dominique Bourg (Génération écologie-Mouvement écologiste indépendant) est venu avec un réveil pour parler de l'urgence climatique : "Le sol commence à se dérober sous nos pieds", a-t-il averti, estimant qu'il n'y avait plus de temps à perdre.

Dominique Bourg 
Dominique Bourg  (FRANCE 2)

François Asselineau : une carte de régions

François Asselineau (Union populaire républicaine) est venu avec une carte de l'Europe, où l'on distingue des régions qui ne correspondent plus aux frontières des Etats membres actuels. "Il n'y aurait plus la France, l'Espagne... mais des sous-entités qui se seraient décomposées. Personnellement, je préfère garder la France."

François Asselineau
François Asselineau (FRANCE 2)