Législatives 2024 : 200 associations féministes appellent à manifester dimanche contre le RN

"L'extrême droite au pouvoir, nous le savons, signerait la fin d'une certaine conception de la démocratie, de l'Etat de droit, et de nombreuses libertés, déjà bien rognées ces dernières années", écrivent le collectif #NousToutes, le Planning familial ou encore la Fondation des femmes.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des manifestants contre l'extrême droite, à Toulouse (Haute-Garonne), le 15 juin 2024. (PAT BATARD / HANS LUCAS / AFP)

Quelque 200 associations féministes appellent, jeudi 20 juin, à se mobiliser contre le Rassemblement national. Elles annoncent qu'elles vont manifester dimanche 23 juin contre le parti et exhortent à faire barrage à l'extrême droite lors des élections législatives anticipées, les 30 juin et 7 juillet. "La possibilité que l'extrême droite arrive au pouvoir est désormais bien réelle" à la suite de "l'irresponsable dissolution de l'Assemblée nationale", écrivent notamment le collectif #NousToutes, le Planning familial ou encore la Fondation des femmes dans un communiqué.

"L'extrême droite au pouvoir, nous le savons, signerait la fin d'une certaine conception de la démocratie, de l'Etat de droit, et de nombreuses libertés, déjà bien rognées ces dernières années", ajoutent-elles. "Nous savons que nos droits ne sont jamais acquis pour toujours", insistent-elles, mentionnant le droit de vote, le "droit de vivre librement sa sexualité", le "droit à la contraception et à l'avortement", le "droit de travailler" ou encore le "droit à la transition de genre".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.