Elections européennes : vous avez jusqu'au 31 mars 2019 pour vous inscrire sur les listes électorales

Il n'est plus nécessaire de s'inscrire sur les listes avant le 31 décembre pour pouvoir voter l'année suivante.

Un électeur vote, pour les élections législatives, le 4 février 2018, à Belfort.
Un électeur vote, pour les élections législatives, le 4 février 2018, à Belfort. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

La file d'attente à la mairie le 31 décembre, c'est fini. Pour s'inscrire sur les listes électorales, avant les européennes prévues le 26 mai 2019, les Français ont jusqu'au 31 mars. En outre, à partir du 1er janvier, il sera possible de s'inscrire en ligne, même dans les petites communes. "Cette évolution est associée à la mise en place d’un répertoire électoral unique (REU)", explique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, jeudi 27 décembre. Ce répertoire, tenu par l'Insee, est national, contrairement aux anciennes listes gérées par les communes.

Ce nouveau système de registre unique, né d'une réforme votée à l'été 2016, doit "alléger la charge des communes dans la gestion des listes électorales", selon le ministère de l'Intérieur. En repoussant la date limite d'inscription et en créant une liste unique, il pourrait aussi permettre de réduire le nombre de "mal inscrits" et de "non inscrits" et donc mécaniquement, l'abstention.