Européennes : dernières tentatives pour convaincre un électorat peu mobilisé

En acceptant une interview avec un youtubeur vendredi 24 mai, Emmanuel Macron tente d'inciter les jeunes à aller voter aux élections européennes dimanche.

France 3

Il s'adresse aux jeunes via sa propre chaîne. Le youtubeur Hugo Travers a interviewé le président de la République vendredi 24 mai, à deux jours du scrutin des européennes. "Si vous n'aimez pas le système dans lequel on vite, changez-le", lance d'emblée Emmanuel Macron. Dans un dernier sondage Ipsos, le Rassemblement national (24,5%) devance La République en marche (23%). Loin derrière le duo de tête, Les Républicains sont à 13%, les Verts à 9%, La France insoumise à 7,5% et le Parti socialiste-Place Publique à 5,5%. Malgré ces résultats peu encourageants, Raphaël Glucksmann veut croire à un sursaut.

Clôture de la campagne à minuit

"La réalité du match qui a été vendu aux Français pendant cette campagne ne correspond pas à la réalité du clivage européen", estime de son côté la tête de liste LR François-Xavier Bellamy. Vendredi 24 mai à minuit, la campagne officielle sera terminée. Chacun jette ses dernières forces pour mobiliser un électorat dont la participation s'annonce faible. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux femmes passent devant des panneaux électoraux installés pour les élections européennes, le 22 mai 2019, à Paris.
Deux femmes passent devant des panneaux électoraux installés pour les élections européennes, le 22 mai 2019, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)