Élections régionales 2015 : Jean-Pierre Masseret (PS) refuse de se retirer

Malgré les consignes de retrait énoncées par le premier secrétaire du parti socialiste, Jean-Pierre Masseret refuse pour l'heure de retirer sa liste de la région Grand-Est pour le second tour.

France 2

Dans deux régions au moins, le retrait des listes PS est une évidence pour faire barrage au Front national. Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et la Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Dans le Grand Est, ce n'est pas si simple. Depuis ce matin, la rue de Solferino est très claire : il faut que le socialiste Jean-Pierre Masseret se retire. Mais ce dernier fait de la résistance. Le candidat refuse d'obéir aux consignes de son état-major, quels que soient les risques.

"Non, pas de retrait"

Le FN vainqueur du premier tour dans le Grand-Est laisse en effet derrière lui une inconnue : que va faire le candidat PS au second tour ? Car la liste de Jean-Pierre Masseret est troisième avec 16 % des voix, derrière celle du FN conduite par Florian Philippot (36 %) et de la liste des Républicains (26 %). Si le premier secrétaire du parti socialiste a immédiatement demandé le retrait des listes PS arrivées en troisième position, Jean-Pierre Masseret, lui, confiait aux caméras de France 2 : "Non, pas de retrait, le retrait c'est renoncer à tout".

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Pierre Masseret, candidat PS dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, à la sortie de bureau de campagne à Maizières-les-Metz (Moselle), le 7 décembre 2015.
Jean-Pierre Masseret, candidat PS dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, à la sortie de bureau de campagne à Maizières-les-Metz (Moselle), le 7 décembre 2015. (FRED MARVAUX / AFP)