Élections départementales : quelles stratégies pour le second tour ?

Au lendemain du premier tour des élections départementales qui a vu la victoire de l’UMP, se pose la question des stratégies pour le second tour, qui a lieu dimanche 29 mars.

FRANCE 3

L’UMP a terminé en tête du premier tour des élections départementales. À droite comme à gauche se pose désormais la question des stratégies à adopter en vue du second tour, qui a lieu dimanche 29 mars.
"Côté UMP, il n’est pas question pour Nicolas Sarkozy de déroger à la règle du "ni-ni", ni Front national, ni PS, le patron de l’UMP ne veut surtout pas faire de cadeau à François Hollande et Manuel Valls, même si cette stratégie est critiquée dans son propre camp", explique Catherine Demangeat, en direct sur le plateau de France 3. 

Le FN pourrait remporter un à deux départements

Au sein de l’UDI notamment, parti allié à l’UMP, certains demandent à faire opposition au Front national, comme Jean-Christophe Lagarde.
Au PS, si la débâcle a été évitée, c’est notamment grâce à la mobilisation des électeurs socialistes, stratégie appliquée par le Premier ministre Manuel Valls. "Dès hier soir, il a d’ailleurs rappelé tous les républicains à faire barrage au FN au second tour", ajoute la journaliste de France 3.
Les socialistes sont éliminés dans plus de 500 cantons sur 2 000 et pourraient perdre une trentaine de départements.
Le Front national, qui a renforcé son implantation locale, peut espérer remporter un à deux départements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy, le 5 avril 2012, à Paris, et Marine Le Pen, 11 avril 2012, à Paris. 
Nicolas Sarkozy, le 5 avril 2012, à Paris, et Marine Le Pen, 11 avril 2012, à Paris.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)