Cet article date de plus d'un an.

Second tour des élections régionales : à nouveau, le prestataire Adrexo admet "de nombreuses difficultés" dans la distribution des plis

Le prestataire évoque de nouveaux dysfonctionnements sur l'ensemble du territoire. La Poste avait pourtant repris la distribution de cinq millions de plis électoraux. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des enveloppes contenant les professions de foi de candidats aux élections régionales et départementales, le 25 juin 2021 à Valence (Drôme). (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS VIA AFP)

Rebelote. Le prestataire Adrexo dit avoir rencontré "de nombreuses difficultés" en amont du second tour des élections régionales et départementales. Cette société était chargée de la distribution de plis électoraux dans 51 départements de sept régions. Elle avait déjà été vertement critiquée pour des dysfonctionnements d'acheminement lors du premier tour des élections. Après cela, La Poste avait repris la distribution de cinq millions de plis électoraux initialement confiés à ce concurrent.

>> Retrouvez dans notre direct tous les résultats, les analyses et décryptages de la soirée électorale

Mais ce coup de main n'a pas suffi. Adrexo évoque encore "de nombreuses difficultés sur l'ensemble de la chaîne logistique jusqu'à la distribution, incluant les impressions et le routage". Ces problèmes ont été relevés "sur l'ensemble du territoire", ajoute le prestataire. "La société tient à remercier l'ensemble de ses collaborateurs mobilisés jour et nuit cette semaine, dans une tension extrêmement forte, pour distribuer les plis qu'elle a reçus à l'occasion du second tour des élections régionales et départementales", poursuit le communiqué du groupe.

La société Adrexo se tient à disposition du ministère de l'Intérieur "pour dresser le bilan de cette opération". Par ailleurs, ses responsables seront auditionnés mardi devant la Commission des lois de l'Assemblée nationale sur ces "dysfonctionnements". Adrexo avait déjà estimé à 9% le nombre de plis électoraux non acheminés à leurs destinataires pour le premier tour, un chiffre équivalent à celui annoncé par La Poste. Le groupe avait fait état d'une attaque informatique pour expliquer ces difficultés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Départementales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.