INFOGRAPHIE. A quels partis appartiennent les nouveaux conseillers départementaux ?

Le Front national, malgré de bons scores au premier tour, ne pourra finalement compter que sur 62 élus. C'est la droite qui est le grand vainqueur du scrutin, avec plus de 1 000 conseillers départementaux pour l'UMP.

Des volontaires comptent les bulletins de vote après le second tour des élections départementales à Valence (Rhône), le 29 mars 2015.
Des volontaires comptent les bulletins de vote après le second tour des élections départementales à Valence (Rhône), le 29 mars 2015. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

La droite est la grande gagnante du second tour des élections départementales : l'UMP est la seule formation politique à dépasser le seuil des 1 000 élus, selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur. Viennent ensuite le PS, avec 954 conseillers départementaux, et les divers droite, qui comptent 901 élus.

>> Vous n'avez pas suivi le second tour ? Francetv info vous propose une antisèche : les cinq phrases à dire pour montrer que vous avez tout compris

Après de bons scores au premier tour, le Front national fondait des espoirs dans plusieurs départements. Le parti de Marine Le Pen n'obtient finalement la majorité dans aucun des exécutifs locaux et doit se contenter d'une soixantaine d'élus, presqu'au même niveau que le Parti radical de gauche, loin derrière l'UDI (364) et les communistes (121).