Départementales: Le Front National consolide son implantation locale

Le Front National confirme son implantation locale, il n'avait qu'un conseiller départementale, il en a aujourd'hui 62 pour 31 cantons. Le succès reste néanmoins en demi-teinte. Son parti ne dirigera aucun département.

FRANCE 2

Le Front National n'avait qu'un conseiller départemental. Depuis ce lundi 30 mars, il en compte 62. Une victoire partielle pour le parti de Marine Le Pen. Il y a quelques jours encore, le Front National était donné vainqueur dans l'Aisne, finalement il n'aura gagné que quatre cantons. Au total, huit élus frontistes feront donc leur entrée au conseil départemental de l'Aisne. "On part de rien, on a plusieurs cantons. Ensuite, il y aura les régionales et les présidentielles, et nous nous œuvrons dans un cadre général et c'est une étape donc cela va être très compliqué d'expliquer qu'on a perdu", juge Franck Briffaut, conseiller départemental FN.

Les yeux rivés vers le nord

Dans le Pas-de-Calais, les socialistes affichent leur soulagement, ils ont gardé le département. Mais ici aussi, le Front National consolide son ancrage local en raflant six cantons à la gauche. "Le bassin minier qui était auparavant une terre socialiste et bien ce bassin minier est en train de tomber", a commenté tout sourire Steeve Briois, maire FN d'Hénin Beaumont.

Le JT
Les autres sujets du JT
Insultes ou ennuis judiciaires ont entaché la campagne médiatique de certains candidats du Front national aux élections départementales.
Insultes ou ennuis judiciaires ont entaché la campagne médiatique de certains candidats du Front national aux élections départementales. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)