Cet article date de plus de six ans.

Après les régionales, objectif 2017

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Après les régionales, objectif 2017
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Sur le plateau du 19/20, Michel Dumoret analyse le contexte politique après les régionales et les nouvelles ambitions des partis.

On sent dans l'exécutif comme à droite une certaine fébrilité exacerbée par les régionales. La classe politique pourra-t-elle donc se passer d'une recomposition d'ici les présidentielles de 2017 ? Pour Michel Dumoret : "la composition, tout le monde en parle ou presque, mais personne ne veut la faire, en tout cas pour l'instant. Pourtant, droite et gauche sont confrontéss au même problème : comment contrer le Front national sans se renier à 16 mois des présidentielles ?"

Vers un nouveau 21 avril

La question serait donc désormais de savoir qui va affronter Marine Le Pen dans moins de deux ans. Selon le journaliste, "les jeux restent ouverts, la droite va se lancer dans des primaires qui pourraient lui être fatales, la gauche doit, elle, rassembler ses troupes et éviter la multiplication des candidatures. En tout cas, tout le monde s'accorde à dire aujourd'hui que le scénario du 21 avril 2002 peut se reproduire en 2017, et qu'il sera alors temps de parler de recomposition au lendemain d'un second tour, et avec un gouvernement d'union nationale."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.