Vidéo Élections régionales : "Déçu et combatif", Sébastien Chenu estime que le RN a encore une chance de gagner des régions

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Le porte-parole du RN, tête de liste dans les Hauts-de-France, explique cette "abstention énorme" par une incompréhension des enjeux ou une résignation des électeurs. Il appelle les électeurs à "se bouger et à se réveiller".

"Évidemment, le score n'est pas celui qu'on attendait", reconnaît lundi 21 juin sur France Inter Sébastien Chenu, porte-parole du RN, candidat des régionales tête de liste RN dans les Hauts-de-France et député RN du Nord. "Personne ne peut ce matin, je crois, de façon tout à fait honnête, bomber le torse. Il serait malvenu de le faire. Nous avons assisté à une abstention énorme, jamais connue lors d'une élection de ce type sous la Ve République."

>> Au lendemain du premier tour des élections régionales et départementales, retrouvez tous les résultats commentés et analysés

Le Rassemblement national, annoncé en tête par les sondages, se retrouve finalement en deuxième position ou plus dans toutes les régions hormis Paca. Sébastien Chenu y voit "deux types d'explications : la première, c'est que beaucoup d'électeurs n'ont pas compris l'utilité de cette élection régionale, et à partir du moment où on ne comprend pas l'enjeu du scrutin, on ne se déplace pas. Et puis la deuxième, c'est une forme de résignation : à quoi bon se déplacer puisque rien ne changera avec cette élection à laquelle on ne comprend pas bien à quoi elle peut servir ?"

Le porte-parole du RN soutient Marine Le Pen qui appelle au "sursaut" des électeurs. "Elle a raison parce qu'on a un socle électoral fort. On sait très bien que beaucoup de nos électeurs attendent et espèrent de notre part. Et donc, il faut leur dire : bougez-vous, mobilisez-vous, vous pouvez, et vous avez bien raison de ne pas être content de la politique qui est menée au niveau national par Emmanuel Macron. Vous avez raison de le penser et maintenant il y a une élection. Donc, saisissez-vous de votre bulletin de vote parce que sinon, rien ne change, jamais."

Sébastien Chenu estime que le RN est encore en mesure de gagner des régions car "le schéma d'il y a six ans ne correspond pas à celui d'aujourd'hui et ça veut dire que nous sommes tout à fait en capacité de gagner des régions dimanche prochain, à la condition que nos électeurs se bougent et se réveillent".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Abstention régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.