Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Patrimoine : les donations en plein essor

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Transmettre son patrimoine avant sa mort pour éviter les frais de succession : la pratique se développe. Elle est aujourd’hui utilisée par 3 ménages sur 10.

Anticiper et transmettre son patrimoine à ses enfants avant sa mort. La pratique est de plus en plus répandue, 3 ménages sur 10 pratiquent la donation pour éviter les frais de succession.
"La première fois, nous leur avons donné 110 000 euros à chacun en donation partage, c’était en décembre 2003. Et la deuxième fois, en décembre 2011, 80 000 euros chacun", expliquent Jean-Jacques et Anne-Marie Reder au micro de France 2. Au total, ce couple de retraités fait économiser 8 000 euros à ses enfants, qu’ils n’auront pas à régler en frais de succession.

Pas plus de 131 825 euros tous les quinze ans

"Quand un couple travaille toute une vie, et que son patrimoine n’est que le fruit de son labeur, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas le donner en totalité à ses enfants", expose Jean-Jacques Reder. "Le fait qu’il y ait des avantages fiscaux ne fait qu’inciter les parents à prendre de telles décisions parce qu’elles sont intelligentes", ajoute sa femme.
Pour qu’une donation soit exonérée d’impôts, elle ne doit pas dépasser 131 825 euros par enfant, et ce une fois tous les quinze ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Votre argent

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.