Succession : comment anticiper ?

La règle d'or concernant la succession, c'est l'anticipation, afin d'éviter de subir de nombreuses complications, le jour venu.

France 2

En termes de succession, n'hésitez pas à vous y prendre à l'avance. Bonne nouvelle : vous pouvez donner de votre vivant, et donc bénéficier d'abattements fiscaux. Plus précisement, vous pouvez donner jusqu'à 31 865 euros à chaque enfant ou petit-enfant, et ce, sans payer d'impôts, explique Jihane Benzina, sur France 2.

Il est également possible de donner des biens immobiliers, des titres ou des meubles, et de bénéficier d'un abattement fiscal allant jusqu'à 100 000 euros par enfant.

Le donateur doit avoir moins de 80 ans

Des dons qui ne sont possibles qu'en respectant certaines conditions, ajoute Jihane Benzina. Il faut que le donateur ait moins de 80 ans et que l'héritier soit majeur. De plus un don ne peut être fait que tous les 15 ans.

Précision importante, un don est irréversible, c'est-à-dire qu'il ne peut pas être annulé. Il est également possible de réaliser un don manuel. Dans ce cas, le don est imposable dès qu'il atteint la valeur de 15 000 euros.

Si vous ne faites aucun don, ni aucun testament, la succession sera réglée selon le Code Civil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cercueil lors d\'un enterrement. 
Un cercueil lors d'un enterrement.  (STEVE RABIN / GETTY IMAGES)