Livret A : le Covid-19 profite à l’épargne

Plus quatre milliards d’euros collectés au mois de mai pour le Livret A. Les ménages privilégient toujours l’épargne à la consommation.

France 2

Au printemps, le Livret A a engrangé des records : 3,98 milliards d’euros ont été déposés en mai et 5,5 milliards en avril. Le Livret de développement durable et solidaire progresse également de deux milliards d’euros en avril. Depuis le début de l’année, la collecte de cette épargne représente 22 milliards d’euros, contre 13,7 milliards en 2019. Cette embellie n’est pas le résultat d’une rémunération attractive. Le taux de rémunération de 0,5% est à son plus bas niveau historique.

L’épargne a prévalu sur la consommation

Tout d’abord, les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre le coronavirus ont entraîné la fermeture des commerces non essentiels, limitant la consommation des ménages. Ensuite, inquiets pour leur emploi et leur revenu, les Français ont épargné. Ils se sont constitué une cagnotte par précaution. La réouverture des commerces aurait pu conduire les ménages à sortir de l’argent de leur livret, mais l’épargne a prévalu sur la consommation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des livrets A sur des billets de banque.
Des livrets A sur des billets de banque. (AFP)