Le billet de 500 euros disparaît

La BCE vient d'annoncer l'abandon de la plus grosse coupure de la monnaie unique. Le titre ne sera plus produit à partir de 2018.

FRANCE 3

La Banque centrale européenne n'imprimera plus de billets mauves à partir de 2018. L'instance a annoncé cet abandon à l'issue de la réunion du Conseil des gouverneurs du mercredi 4 mai. "C'est le billet préféré de tous les trafics (...). Le billet de 500 euros permet de transporter très discrètement de très grosses sommes d'argent. Démonstration : 1 million d'euros, c'est 2,2 kilos en coupures de 500 contre 22 kilos en billets de 50 euros", explique David Boéri sur le plateau de France 3. 613 millions de ces titres sont en circulation, ce qui représente plus de 305 milliards d'euros. "Pourtant près d'un Européen sur deux n'a jamais vu ce billet", ajoute le journaliste.

Le billet de 50 euros est le plus répandu

Le billet de 500 euros est le moins présent de tous dans la liste des contremarques en circulation. Avec un peu plus de 3% du volume de la monnaie unique, il est loin du billet de 50 euros qui représente 44% du total des titres. C'est l'Allemagne et l'Autriche qui avaient poussé pour demander la création de la valeur de 500 euros et les deux pays ont tenté de défendre son maintien sans succès. "Ces billets restent valables, la Banque centrale européenne a juste décidé d'arrêter la fabrication. Avec les stocks restants, la distribution devrait se poursuivre au moins jusqu'en 2018", conclut David Boeri.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ces billets de 500 euros ne sortiront plus des imprimeries de la Banque centrale européenne à partir de 2018, a annoncé l\'institution le 4 mai 2016.
Ces billets de 500 euros ne sortiront plus des imprimeries de la Banque centrale européenne à partir de 2018, a annoncé l'institution le 4 mai 2016. (MIGUEL MEDINA / AFP)