Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Louis Aliot propose une "mention légale 'fabriquée en France' sur les automobiles"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Il a dénoncé "un système un peu fou" et a ainsi défendu la Yaris de Toyota, fabriquée en France, face à la Mégane de Renault, montée en Espagne.

Comment sauver l'économie française ou le secteur automobile en déroute ? Louis Aliot, vice-président du Front national, a proposé mercredi 13 février sur BFMTV une "mention légale 'fabriquée en France'". Objectif : privilégier des voitures qui font travailler des Français ou "l'économie européenne". Il a dénoncé "un système un peu fou" et a ainsi défendu la Yaris de Toyota, fabriquée en France (à Valenciennes), face à la Mégane de Renault, montée en Espagne.

Selon lui, "il y a urgence, l'État doit tout faire pour protéger l'emploi et le secteur automobile en France. PSA est en difficulté, le secteur automobile est sinistré". Le vice-président du Front national a estimé que "la solution qui consiste à supprimer des emplois en France chez Renault pour aller les créer au Maroc ou en Algérie, ça ce n'est pas une solution, c'est certain".

Il partage ainsi, d'une certaine manière, la position d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, qui défend le "made in France" et les mérites des produits français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.