Une souris morte trouvée dans une boîte de haricots verts

Désagréable surprise pour un consommateur parisien la semaine dernière : il a trouvé dans une boîte de conserves de marque Grand Jury une souris naine morte, révèle le quotidien Le Parisien. Le groupe Carrefour, maison-mère de la marque, affirme qu'une enquête interne a été ouverte.

(Capture d'écran Leparisien.fr)

"Franchement,
j'aurais encore préféré trouver du cheval : ça, au moins, c'est bon et ça se
mange
", ironise Antoine, 36 ans. Car cet ingénieur parisien a eu la
désagréable surprise, vendredi dernier, de trouver dans une boîte de haricots
verts en conserve une souris naine, morte. Ses propos ont été recueillis par
nos confrères du Parisien : "Au fond de ma casserole, dans
laquelle je venais de verser les légumes, je remarque une masse sombre étrange.
Lorsque j'ai compris ce que c'était, j'ai été submergé par un sentiment de dégoût
immédiat
".

Carrefour lance une
enquête interne

La souris – et le reste du
contenu de la boîte – se retrouvent dans un carton, au fond du jardin de la
famille. Antoine a attendu jeudi pour prévenir le service consommateurs du
magasin Proxi dans lequel il avait acheté cette boîte, de la marque discount
Grand Jury. "J'ai mis du temps à me décider car j'étais tellement sous
le choc que je ne voulais plus parler de cette histoire
",
explique-t-il.

La maison-mère, à savoir
le groupe Carrefour, a fait savoir qu'une enquête interne avait été lancée pour
déterminer "comment ce corps étranger a pu passer au travers de tous
les contrôles d'hygiène
". Le fournisseur, une PME française, serait
basé à Bergerac selon les informations du Parisien. En guise de cadeau
d'excuses, Carrefour a offert à la famille un panier de produits frais.