Vidéo Jeux Olympiques : un métro de retard pour la RATP ?

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Jeux Olympiques : un métro de retard à la RATP ?
L'Œil RATP Jeux Olympiques : un métro de retard à la RATP ? (Oeil du 20H)
Article rédigé par L'Oeil du 20 heures
France Télévisions
C'est l'un des enjeux des JO qui débutent dans deux mois. Comment transporter tous les spectateurs et touristes venus assister à l'événement ? La RATP sera-t-elle prête ? Certaines lignes de métro, notamment les lignes 6, 13 et 8 ne respecteraient pas les cadences prévues dans l'accord passé avec la région Ile-de-France.

En matière d’offre, la RATP a des objectifs à tenir. Ils sont fixés par Ile-de-France Mobilités, l’organisme en charge des transports pour la région. L’Oeil du 20h s’est procuré le tableau qui fixe la cadence des métros aux heures de pointe, commandé en janvier dernier à la RATP.

Durant un mois, nous avons comparé et analysé le nombre de passages réels de métros sur trois lignes qui seront particulièrement sollicitées pendant les JO. Au total, 42 000 données collectées sur la ligne 8, la ligne 6 et la ligne 13. 

Sur la ligne 8 par exemple, aux heures de pointes, entre 7h30 et 9H30, l’intervalle prévu entre deux métros est de 2 minutes 15. En réalité, en moyenne, selon nos calculs, un métro passe toutes les trois minutes. 

45 secondes de retard. Cela peut paraître dérisoire. Mais mis bout à bout sur une heure de pointe, c’est 6 métros en moins. Au moins 3500 voyageurs qui restent potentiellement à quai. 

Chez sa voisine, la ligne 13, ce serait même plus de 5100 personnes, avec 9 trains manquants, en moyenne, pendant une heure de pointe. Et pour les usagers, un quotidien affecté, avec des métros souvent bondés le matin et le soir. 

Un matériel vieillissant

Comment expliquer les difficultés constatées sur ces lignes ? Selon plusieurs conducteurs que nous avons rencontrés et qui souhaitent tous rester anonyme, ces objectifs non tenus seraient la conséquence d’un matériel vieillissant, jugé de moins en moins fiable. Les rames des lignes 8 et 13, par exemple, sont sur les rails depuis plus de 40 ans. Malgré des travaux de rafraichissement régulier, cette vétusté pèserait sur les performances de la machine. 

“Les avaries matérielles sont de plus en plus nombreuses. Sur un train, vous avez trois moteurs. Un qui tombe en panne, forcément, ça donne moins de capacité au train. Mais ça peut être aussi les essuie-glaces qui tombent en panne. Lorsqu’il pleut, si vous n’avez pas d’essuie-glaces, c’est compliqué.”

Agent anonyme de la RATP

A L'Œil du 20h

Concernant la vétusté des métros, nous avons demandé à la RATP un tournage dans l’atelier de maintenance de la ligne 8. Pas de réponse de l’entreprise qui a cependant accepté de nous recevoir dans celui de la ligne 9, plus moderne. Ici, beaucoup moins de problèmes. Presque tous les trains sont à l’heure.

Alors pour aborder le cas des lignes plus difficiles, nous avons montré nos calculs à la RATP. Si l’entreprise reconnaît que certaines lignes restent fragiles, elle rappelle que la situation s’est globalement améliorée sur l’ensemble du réseau depuis la crise du covid. Et s’estime prête pour les JO.

“Nous sommes confiants dans le fait que nous déployons toutes les ressources nécessaires pour que cela se passe bien sur toutes les lignes du réseau. Renforcement de conducteurs, renforcement des capacités de maintenance, renforcement des capacités d’accueil des voyageurs dans les stations”

Jimmy Brun, porte-parole de la RATP

A l'Œil du 20h

Inquiétude de certains salariés pour les Jeux Olympiques 

Mais d’autres salariés que nous avons contactés sont plus inquiets, notamment pour les lignes que nous avons étudiées. Ces vieux trains pourraient, selon eux, ne pas résister à la cadence, très soutenue, prévue pendant les jeux Olympiques. Et désorganiser le réseau. 

“Actuellement quand un matériel va avoir une panne, il est possible de le retirer du circuit et de le remplacer par un autre parce qu’il n’y a pas besoin d’avoir tous les trains qui roulent en même temps. Pendant la période des JO, beaucoup de trains vont être nécessaires pour le bon transport des voyageurs. Les trains qui peuvent être amenés à tomber en panne, c’est un train qu’il y aura en moins pour pouvoir transporter les voyageurs ”

Agent anonyme de la RATP

A l'Oeil du 20h

Sur ce point, la RATP répond que les rames de métros ne tourneront pas toutes ensemble, toute la journée. L’offre de transport, explique l’entreprise, s’adaptera aux horaires des épreuves. Concernant la ligne 8, de nouvelles rames plus modernes arriveront sur les voies à partir de 2029. 



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.