Trottinettes électriques : une obligation d'assurance encore trop méconnue

Publié
Trottinettes électriques : une obligation d'assurance encore trop méconnue
France 3
Article rédigé par
G. Chaine, S. Goldstein - France 3
France Télévisions

Alors que les trottinettes électriques sont devenues un mode de transport à part entière en ville, beaucoup de ses utilisateurs ne sont pas assurés, alors que c'est pourtant obligatoire. Or, les accidents sont fréquents et parfois très graves.

Impossible de ne pas le remarquer : les trottinettes électriques sont de plus en plus nombreuses dans l'espace public. Depuis 2019, elles sont considérées comme des engins terrestres à moteur nécessitant une assurance spécifique, comme un scooter ou une voiture. Mais dans les rues, peu d'usagers sont au courant. "Je n'ai pas d'informations là-dessus, je n'ai pas envie de payer pour rien", explique un d'entre eux.

Des conséquences qui peuvent être catastrophiques

Selon un récent sondage, 38% des utilisateurs affirment ne pas avoir d'assurance spécifique, souvent par méconnaissance. En cas d'accident, les conséquences financières peuvent être catastrophiques. "En cas d'absence d'assurance, le Fonds de garantie des victimes prendra intégralement en charge les préjudices corporels et matériels de la victime, au titre de la solidarité nationale, et se retournera ensuite contre l'auteur pour obtenir le remboursement des sommes versées. Suivant la gravité de l'accident, ces sommes peuvent atteindre des milliers, parfois des millions d'euros", explique Eloïse Le Goff, du Fonds de garantie des victimes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.