Circulation : les trottinettes inscrites au Code de la route

Face à l'explosion du nombre de trottinettes électriques, ces dernières entreront, dès samedi 26 octobre, dans le Code la route.

France 3

On les croise à chaque coin de rue, sur la chaussée, les pistes cyclables et, souvent, les trottoirs ou les passages piétons. Trottinettes, monoroues, gyropodes, rebaptisés engins de déplacement personnels motorisés (EDPM), doivent maintenant eux aussi respecter le Code de la route. Désormais, il est interdit de circuler à deux sur une trottinette électrique. L'usager doit avoir plus de douze ans, sous peine d'une amende de 35 euros. Et déjà, ça coince.

Les trottinettes doivent être bridées

Seules routes et pistes cyclables sont désormais autorisées à ces véhicules. Et les trottinettes doivent être bridées à 25 km/h. Si l'engin est trafiqué pour aller plus vite, l'amende peut atteindre 1 500 euros. Quelques aménagements supplémentaires sont désormais obligatoires : "des lumières avant et arrière (...) des vêtements réfléchissants pour être bien visible et en sécurité, un casque sera fortement conseillé", détaille Sarah Duchene, responsable rayon dans un magasin de sport.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des trottinettes se substituent aux métros qui ne circulent pas depuis le début de la grève des transports.
Des trottinettes se substituent aux métros qui ne circulent pas depuis le début de la grève des transports. (MATHIAS ZWICK / HANS LUCAS / AFP)