Accidents: les trottinettes ou "l'anarchie urbaine"

Une association de victimes d'accidents liés aux trottinettes électriques était reçue au ministère des Transports pour demander que soit mis fin au chaos qu'elles provoquent.

FRANCE 2

Sur les trottoirs, à deux ou trois, ou même assis sur une valise, les situations ne manquent pas pour illustrer les comportements potentiellement dangereux aperçus sur les trottinettes électriques.
En un an, elles ont envahi les villes françaises, parfois accusées de semer la pagaille dans les rues. Une pagaille dont Michelle Huchet-Nordmann, bouquiniste, a été la victime, percutée par une trottinette. Celle-ci lui coupe le tendon d'Achille.

Les trottinettes, voiture du XXIe siècle

Reçu ce matin par le ministère des Transports, Jean-René Albertin, membre de l'association philanthropique action contre l'anarchie urbaine vecteur d'incivilité (Apacauvi), souhaite des mesures urgentes face au problème. Parmi elles, "l'immatriculation des trottinettes. Qu'on puisse savoir qui les conduit, c'est-à-dire qu'une carte d'identité soit présentée au moment de la location".
Dès le mois prochain, leur pratique sera mieux réglementée : interdiction des trottoirs sous peine d'une amende de 135 euros, la limitation de vitesse à 20 km/heure, et un âge minimum, 12 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux personnes utilisent des trottinettes électriques, le 30 septembre 2018 à Paris.
Deux personnes utilisent des trottinettes électriques, le 30 septembre 2018 à Paris. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)