Transports : un risque accru de voir les prix des billets d’avion s’envoler

Publié Mis à jour
Transports : un risque accru de voir les prix des billets d’avion s’envoler
franceinfo
Article rédigé par
A. Jacquet, R. Michelot, N. Robertson, J. Ababsa, S. Agrabi, J. Cordier - franceinfo
France Télévisions

Du fait de la hausse du prix du kérosène, les billets d’avion pourraient être impactés et augmenter à leur tour. Les professionnels espèrent que le transport aérien n’en pâtira pas.

Prendre l’avion risque de coûter plus cher qu’à l’heure actuelle dans le futur. En cause : le prix du pétrole et donc du kérosène, au plus proche de son niveau record de 2014. Les compagnies aériennes prévoient donc des hausses de tarif. Pour une compagnie traditionnelle, le coût du carburant représente 20% du prix d’un billet, et même 35% pour une compagnie à bas coûts.

Le transport aérien en recule

Ces frais se répercuteront sur le prix du billet, mais pas forcément dans l'immédiat. Les réserves de carburant sont un facteur essentiel à prendre en compte. "Les compagnies low cost n’achètent pas leur carburant à l’avance, mais au fur et à mesure", décrypte Xavier Tytelman, consultant aéronautique Starbust. "Très rapidement, dès le début l’année 2022, cela va commencer à augmenter. Les compagnies traditionnelles qui achètent leur pétrole un an ou six mois à l’avance vont mettre plus de temps à le répercuter". Les professionnels du secteur espèrent que cela ne freinera pas la timide reprise du transport aérien, en recul de 50% par rapport à 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.