Transports scolaires : 7 000 conducteurs manquent à l'appel pour la rentrée prochaine

Publié Mis à jour
Transports scolaires : 7 000 conducteurs manquent à l'appel pour la rentrée prochaine
France 2
Article rédigé par
B.Six, L.de Pavant, A.-M.Boudin France 3 Paris-Ile-de-France - France 2
France Télévisions

Le recrutement de conducteurs de transports scolaires rencontre des difficultés. Actuellement, il manque 7 000 à 8 000 chauffeurs en France. 

Va-t-on manquer de chauffeurs de bus pour conduire les enfants à l’école ? À trois mois de la rentrée scolaire, la question inquiète déjà. "C’est très compliqué de recruter des personnes", explique Christophe Veau, ancien gendarme, tout juste embauché. Il découvre les contraintes des ramassages scolaires, et notamment les horaires espacés avec des coupures. Aujourd’hui, tout le secteur d’activité semble menacé. Il manquerait 7 000 à 8 000 conducteurs pour assurer les transports scolaires de tout le territoire. 

Le bus, un "indispensable" dans les zones rurales

La situation est d’autant plus alarmante dans des secteurs ruraux, où les établissements scolaires se trouvent parfois à plusieurs kilomètres. "On n’a pas de gare, on n’a pas de trains, donc le bus est indispensable", explique une femme. Les professionnels sont contraints d’ajuster leurs offres. D’anciens salariés reviennent travailler pour sauver l’été, mais la situation ne sera pas viable à l’avenir.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.