Transports : quand la voiture est un luxe

Beaucoup de Français n'ont d'autre choix que de prendre leur voiture pour aller travailler, faire leurs courses, déposer leurs enfants à l'école. Mais dans certaines communes, les habitants sont loin de tous posséder une voiture. C'est le cas à Saint-Pol-sur-Ternoise, dans le Pas-de-Calais.

Voir la vidéo
France 2

À Saint-Pol-sur-Ternoise, dans le Pas-de-Calais, certains habitants vivent sans voiture. Une mère de famille élève seule ses cinq enfants. Elle n'a pas de permis de conduire donc pas de voiture. "Il y a un train le matin pour aller à Arras à neuf heures et pour revenir il y en a un autre à 18 heures. Lorsque l'on a des enfants, on ne peut pas bouger. Il faut se débrouiller comme on peut", explique Emmanuelle Dellis, cette mère de famille de 29 ans.

Deux heures de marche pour aller chez le médecin

Les deux aînés partent à l'école à pied. Et cette demandeuse d'emploi va aussi beaucoup marcher. Pour se rendre au supermarché, elle doit marcher vingt minutes. Il n'y a aucun bus dans cette ville. La commune propose un service à la carte. Mais il est difficile de l'utiliser, il n'y a jamais assez de places. Pour aller chez le médecin, Emmanuelle Dellis doit ainsi marcher... deux heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
La prime à la conversion vise à encourager les automobilistes à échanger leurs vieux véhicules polluants contre des voitures plus propres.
La prime à la conversion vise à encourager les automobilistes à échanger leurs vieux véhicules polluants contre des voitures plus propres. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)