Paris : la piétonnisation des voies sur berges serait un échec

Un rapport sur la fermeture des voies sur berges à Paris est accablant pour la mesure prise par la municipalité. Les temps de parcours ont augmenté dans et autour de la capitale.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les conclusions du rapport sont accablantes. La piétonnisation des voies sur berges a aggravé les embouteillages à Paris et ses alentours. C'est ce que révèle un document rendu public lundi 20 novembre sur le suivi de la mesure. Conséquence de la fermeture des berges aux voitures : les temps de parcours ont augmenté de plus de 50% sur les quais plus en hauteur, mais aussi sur les boulevards tout proches et même sur l'A86.

Pollution et nuisance sonore

Les transports en commun comme les bus sont aussi pénalisés. Avec les embouteillages, les carrefours se retrouvent bloqués et les bus accusent donc des retards d'une à deux minutes sur leur trajet habituel. Enfin, le suivi révèle que l'impact de la mesure sur la pollution est limité. Celle-ci s'est déplacée plus à l'est de la capitale. Quant au bruit, il se serait aussi aggravé près des quais, en particulier la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des piétons sur les voies sur berges, à Paris, le 10 septembre 2016.
Des piétons sur les voies sur berges, à Paris, le 10 septembre 2016. (MAXPPP)