Cet article date de plus de quatre ans.

Ce qu'il faut savoir sur l'état du trafic à l'aéroport d'Orly

"On aura une situation complètement normale demain", selon Franck Mereyde, directeur de Paris-Orly.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Des voyageurs ont été évacués de l'aéroport d'Orly samedi 18 mars dans la matinée. (BENJAMIN CREMEL / AFP)

Pagaille sur la route et dans le ciel parisien. Le trafic aérien et routier est fortement perturbé, samedi 18 mars, après l'attaque d'une militaire de l'opération Sentinelle à Orly. Les autorités ont dû fermer les deux terminaux de l'aéroport et dérouter de nombreux vols vers d'autres aéroports. "On aura une situation complètement normale demain", affirme Franck Mereyde, le directeur de Paris-Orly. Franceinfo fait un point sur la situation.

A Orly-Sud, le terminal a rouvert à 15 heures

Le terminal sur de l'aéroport d'Orly a rouvert vers 15 heures, samedi 18 mars. Le trafic avait été totalement interrompu à 08h50, une vingtaine de minutes après l'agression, survenue dans la zone publique de l'aéroport au premier étage du terminal.

Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet, près de 3 000 personnes ont été évacuées de ce terminal. Le retour à la normale, concernant Orly-Sud, devrait intervenir dimanche matin, selon le PDG d'Aéroports de Paris. "Surtout, vérifiez en appelant votre compagnie ou en allant sur le site de Paris Aéroports que l'avion que vous envisagez de prendre est maintenu et venez si possible en transports en commun", a insisté Augustin de Romanet.

A Orly-Ouest, le trafic aérien reprend progressivement

Le terminal ouest de l'aéroport d'Orly, où le trafic était aussi interrompu dans la matinée, a rouvert ses portes dès samedi midi. "Le trafic va reprendre progressivement", a confirmé Augustin de Romanet sur Europe 1.

Les passagers qui se trouvaient dans le terminal ouest ont été temporairement confinés samedi matin. Selon ADP, 13 appareils au total ont été concernés par cette mesure de confinement. Les 1 500 personnes qui s'y trouvaient ont été débarqués quelques heures plus tard. 

Sur son site, l'aéroport de Orly a publié une ligne des différents vols au départ de Paris. De nombreux vols sont annulés tandis que d'autres sont retardés.

Des vols déroutés vers d'autres aéroports parisiens

La fermeture d'Orly a obligé les autorités aéroportuaires à dérouter de nombreux vols notamment vers Roissy. Selon la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), 29 avions au total ont été déroutés samedi matin. Parmi eux, 28 ont atterri à Roissy-Charles-de-Gaulle, le dernier s'étant posé de son côté à Beauvais.

En parallèle, la grève des hôtesses et stewards d'Air France a entraîné peu de perturbations à l'aéroport de Roissy samedi 18 mars, mais le mouvement devrait s'amplifier dimanche et provoquer davantage d'annulations de vols, a annoncé la compagnie.

Pour dimanche, "Air France prévoit d'assurer plus de 90% de ses vols", la mobilisation grimpant à "38% de grévistes". Dans le détail, la compagnie prévoit d'assurer dimanche 100% des vols long-courriers, 90% des vols moyen-courriers et 85% des vols domestiques.

L'accès routier à l'aéroport d'Orly s'améliore

Le trafic routier à proximité de l'aéroport d'Orly a été fortement perturbé à la suite de la fermeture des terminaux. Le périmètre de sécurité a également causé d'énormes bouchons sur la voie rapide qui mène à l'aéroport toute la matinée.

La situation s'est améliorée sur les routes en début d'après midi. "Ne vous rendez à l’aéroport que si votre compagnie aérienne a confirmé votre vol au départ ou à l’arrivée de ce terminal", a demandé Paris Aéroport dans un communiqué. Orlyval, le métro qui relie Paris à l'aéroport, a aussi recommencé à circuler samedi après-midi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Trafic

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.