Week-end du Nouvel An : 1,2 million de voyageurs attendus par la SNCF

Pour le week-end du Nouvel An, la fréquentation des trains reste "très importante", mais nettement en-dessous de celle de Noël.

Des passagers patientent gare de Paris-Bercy, le 23 décembre 2017.
Des passagers patientent gare de Paris-Bercy, le 23 décembre 2017. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

La SNCF va-t-elle vivre un nouveau week-end de galère ? Après une période de Noël marquée par la pagaille à la gare Paris-Bercy, la SNCF s'attend à une fin de semaine plus calme. Selon les chiffres communiqués par l'entreprise, 1,2 million de voyageurs sont attendus dans les TGV et les Intercités, soit 29% de moins que le week-end de Noël (1,7 millions). Les deux gares parisiennes les plus fréquentées seront encore la gare Montparnasse (270 000) et la gare de Lyon (325 000).

Des trains supplémentaires à Bercy

Pour pallier un éventuel afflux de voyageurs sans réservation, des trains supplémentaires ont été prévus, de même qu'un "accueil embarquement renforcé" et la mobilisation des gilets rouges, indique l'entreprise, sans donner le chiffre exact de trains ajoutés. "Nous recommandons à tous les voyageurs sans réservation d’éviter les pics d’affluences –vendredi en fin d'après-midi et samedi matin– et de bien regarder l'application SNCF qui indique les places restantes, pour éviter de se retrouver sans possibilité de monter", indique la SNCF.

L'entreprise recommande enfin à tout le monde de "bien garder ses bagages à proximité pour éviter les incidents liés aux bagages abandonnés, qui peuvent compliquer la situation en période de forte affluence". Et si jamais les choses tournent mal, la SNCF a prévu une tournée... de cafés. A Bercy et à la gare de Lyon, "le dispositif Expresso, permettant de distribuer gratuitement des boissons chaudes, sera déclenché".