VIDEO. Opération de déminage à Paris : l'obus a explosé à 13h15

L'engin datant de la Seconde Guerre mondiale a été déplacé à 200 mètres de l'endroit où il a été retrouvé pour être déposé dans un caisson creusé au préalable.

Un obus de la Seconde Guerre mondiale a été retrouvé, en février 2019, lors d\'un chantier, porte de la Chapelle, à Paris. 
Un obus de la Seconde Guerre mondiale a été retrouvé, en février 2019, lors d'un chantier, porte de la Chapelle, à Paris.  (MAXPPP)

Les démineurs ont fait exploser la bombe de la Seconde Guerre mondiale, retrouvée sur un chantier le 4 février dans le quartier de la porte de la Chapelle. L'obus a été détruit aux alentours de 13 heures, dimanche 17 février, rapporte France Bleu Paris.

L'engin a été déplacé à 200 mètres de l'endroit où il a été retrouvé pour être déposé dans un caisson creusé au préalable. Un système de mise à feu l'a ensuite fait exploser, a expliqué la préfecture de police de Paris.

L’opération de déminage a nécessité l'évacuation de 1 800 habitants du quartier de la porte de la Chapelle. Le trafic des trains du quotidien est interrompu jusqu'à 15 heures sur les lignes H et K du Transilien, sur les lignes B et D du RER (au nord de la gare du Nord), ainsi que sur les lignes TER Hauts-de-France desservant la capitale. Des itinéraires alternatifs et des bus de substitution ont été mis en place sur les axes du Transilien et des RER. Sur les grandes lignes, le trafic est aussi perturbé. Un TGV Nord sur deux et un Eurostar sur deux circulent. Huit Thalys sur neuf sont modifiés ou supprimés.