Transports : quelles autoroutes et quelles lignes ferroviaires pour demain ?

Quelles autoroutes et quelles lignes ferroviaires seront construites dans les prochaines années, et quels projets seront abandonnés ? Le rapport a été rendu ce jeudi 1er février. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Des autoroutes, des gares, des voies ferrées ou fluviales. C'est la France de demain qui pourrait se dessiner dans ce rapport, avec des gagnants et des perdants. Parmi les dossiers jugés non prioritaires, les nouvelles lignes de train en Bretagne, Pays de la Loire, la Ligne Grande Vitesse à l'Est. Report proposé également du projet ferroviaire entre Montpellier et Perpignan. 

Une loi au mois d'avril

Quant à l'A45 entre Lyon et Saint-Étienne, c'est mal parti. Cette autoroute devait désengorger la liaison actuelle ; les élus locaux, à l'instar de Gaël Perdriau, Maire LR de Saint-Étienne, ne comptent pas en rester là : "Nous allons continuer à mettre la pression sur le gouvernement, parce que c'est absolument inconcevable qu'on demeure dans cette situation encore plus longtemps", a-t-il averti. À l'inverse, d'autres chantiers sont jugés prioritaires, comme le contournement routier de Rouen, les infrastructures à Bordeaux, Toulouse, et Lyon. À Paris, de nouveaux aménagements sont préconisés à la Gare de Lyon où le trafic est tendu. La ministre Élisabeth Borne compte s'appuyer sur ce rapport pour fixer les priorités de développement des transports sur le territoire. Une loi sera présentée au mois d'avril.     

Le JT
Les autres sujets du JT
La hausse des tarifs des péages prend en compte diverses composantes, comme le niveau de l\'inflation ou l\'augmentation de la redevance domaniale.
La hausse des tarifs des péages prend en compte diverses composantes, comme le niveau de l'inflation ou l'augmentation de la redevance domaniale. (MAXPPP)