Trains : la SNCF cherche à recruter des conducteurs

La SNCF recrute. La compagnie souhaite embaucher 1000 conducteurs de train cette année. Mais c'est un métier qui n'attire plus vraiment en raison des contraintes de travail et aussi d'un diplôme particulièrement sélectif.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plus que quelques minutes avant le départ du train. Dernières vérifications pour Marc Blanchet, le conducteur. Depuis dix ans, jours et nuits, il parcourt les grandes lignes et la banlieue parisienne. "Pour moi je dirai que c'est un métier difficile, il faut être vigilant en permanence, réactif, quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit", explique le conducteur SNCF. Des contraintes qui découragent les vocations. 

Des critères rigoureux qui éliminent un tiers des postulants
À tel point que la SNCF a du mal à recruter et cherche 1000 nouveaux conducteurs cette année. Encore faut-il pour les volontaires passer le cap d'une sélection sélective. D'abord, la visite médicale redoutable. Vision des couleurs, des reliefs, le moindre problème de vue est rédhibitoire. Questionnaire, examens médicaux, l'hygiène de vie doit être irréprochable. Des critères rigoureux qui éliminent un tiers des postulants. Pour ce candidat, la visite se déroule sans encombre. Commence alors une formation d'un an à plein temps. Bacheliers, chauffeurs routiers, pour tous le même programme : assimiler la réglementation ferroviaire et un jargon qui leur était encore inconnu il y a quelques mois. Pour compenser la pénurie de conducteurs, la compagnie doit redéployer des conducteurs d'une région à l'autre. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Conducteur de train vers Auxon-Dessus (Doubs), le 29 juin 2011.
Conducteur de train vers Auxon-Dessus (Doubs), le 29 juin 2011. (JEFF PACHOUD / AFP)