SNCF : un rapport s'alarme de l'état du réseau ferré

Le Parisien a révélé mercredi 21 août un rapport qui s'alarme de la persistance des problèmes de maintenance sur le réseau SNCF, qui se défend.

France 2

12 juillet 2003, à Brétigny-sur-Orge (Essonne), un train de passagers déraille. Sept personnes sont tuées et des dizaines d'autres sont blessées. Un an plus tard, c'est une collision entre un TER et un TGV, près de Denguin (Pyrénées-Atlantiques), qui fait une dizaine de blessés. Dans les deux cas, des problèmes de maintenance seraient à l'origine des accidents. Mais les voies ferrées françaises sont-elles encore sûres ? Selon une enquête du gendarme du ferroviaire, révélée par le journal Le Parisien mercredi 21 août, les problèmes de maintenance persistent.

La sécurité s'est améliorée, selon la SNCF

Pendant un mois, les enquêteurs ont contrôlé 14 000 km de voies ferrées. Le constat est alarmant. Sur 413 anomalies électriques signalées, le rapport indique 20% de traitement hors délais réglementaires. Une trentaine ne sont toujours pas réparées, avec parfois plus d'un an de retard. La SNCF se défend et évoque, au contraire, une amélioration de la sécurité, avec une baisse de 30% des accidents ferroviaires en trois ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme a été tuée et deux enfants ont été blessés après avoir été percutés jeudi 11 juillet par un TER près de Verdun (Meuse). 
Une femme a été tuée et deux enfants ont été blessés après avoir été percutés jeudi 11 juillet par un TER près de Verdun (Meuse).  (BERTRAND LANGLOIS / AFP)