SNCF : les avantages tarifaires des cheminots ne disparaîtront pas, assure le PDG Jean-Pierre Farandou

Remis sur la table par le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, cette semaine, les avantages tarifaires seront maintenus pour les cheminots qui resteront à la SNCF.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 24 février 2021. (ERIC PIERMONT / AFP)

Invité dans l'émission "Le Grand Jury" sur RTL dimanche 12 septembre, le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou a assuré que, malgré l'ouverture à la concurrence, les cheminots qui resteront au sein du transporteur continueront à bénéficier des mêmes avantages tarifaires. "Pour les cheminots qui restent à la SNCF, je garde telles qu'elles sont les facilités de circulation", a-t-il déclaré. La remise sur le tapis de ce dossier avait suscité l'agacement d'un syndicat de cheminots qui parlait d'une "provocation".

"Moi, je ne veux pas changer", a insisté Jean-Pierre Farandou qui n'estime "pas exorbitant" le montant de ces avantages : 400 euros par an et par agent. "On n'est pas le seul secteur à avoir des avantages en nature", a fait valoir le dirigeant, mentionnant les secteurs de l'électricité, l'automobile et la grande distribution.

En revanche, pour les agents qui rejoindront un nouvel entrant venu du secteur privé, que garderont-ils comme facilité de circulation ? Pour l'instant, impossible à dire. "Ça va concerner quelques centaines de cheminots et il y aura des discussions", a promis le PDG.  Aujourd'hui, bénéficient de billets gratuits ou à tarif réduit les agents actifs et retraités, leurs partenaires, leurs enfants de moins de 21 ans ou étudiants, ainsi que leurs ascendants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.