Cet article date de plus de huit ans.

SNCF : le réseau francilien impacté par les inondations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
SNCF : le réseau francilien impacté par les inondations
SNCF : le réseau francilien impacté par les inondations SNCF : le réseau francilien impacté par les inondations (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Parmi les conséquences de ces intempéries, les retards sur les réseaux ferroviaires. Les voies ont parfois été inondées. Le président de la SNCF estime que le retour à la normale n'est pas attendu avant jeudi ou vendredi prochain. 

A travers ces murs de plus d'un mètre de large, c'est la Seine qui ruisselle et qui menace toujours des kilomètres de rail. Car presque partout malgré la décrue, le niveau du fleuve est au-dessus de celui des voies. Alors sous terre pour éviter que l'eau monte, 150 pompes à plein régime. "C'est de l'eau qu'on rejette et qui rentre à nouveau, mais tant qu'on est en situation de crue on ne peut pas faire autrement", explique Jean-Pascal Philippon, responsable de la maintenance à la SNCF.

15 gares inondées

Pour repousser l'eau, 2 000 agents de la SNCF sont mobilisés jour et nuit. Mais autour de Paris, c'est souvent trop tard. 200 kilomètres de rail et 15 gares sont inondés. Pas de retour à la normale avant la fin de la semaine prochaine. Quand exactement ? Impossible de le prédire. "La difficulté à faire une estimation tient notamment au fait qu'on n’a a pas accès à nos infrastructures", explique Stéphane Chapiron, directeur de la maintenance travaux SNCF Ile-de-France. Les inondations mettent à l'épreuve la moitié du réseau francilien et les nerfs des passagers qui l'empruntent chaque jour, car il y a aussi la grève des personnels. Ce matin, le PDG de la SNCF a appelé les syndicats à faire une trêve. Dans ces circonstances exceptionnelles, syndicats et direction vont tenter une conciliation lundi prochain.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.