SNCF : le réaction du gouvernement face à l'annonce d'un vote des cheminots

En duplex depuis l'hôtel de Matignon, à Paris, le journaliste Guillaume Daret fait le point sur les éventuelles conséquences de la consultation des cheminots de la SNCF sur la suite du mouvement de grève.

FRANCE 2

Quel impact cette consultation des cheminots de la SNCF peut-elle avoir sur les suites de la réforme ? Que répond ce jeudi 10 mai le gouvernement ? "Il répond que les syndicats peuvent bien organiser toutes les consultations qu'ils souhaitent, cela ne changera rien à sa ligne ni à sa volonté de transformer la SNCF", explique le journaliste Guillaume Daret, en duplex depuis Matignon, à Paris.

"On pourrait aussi organiser un référendum des usagers..."

"L'exécutif émet des doutes sur ce référendum. D'abord, sur la forme : dans quelles conditions sera-t-il organisé ? Et puis, c'est surtout sur le fond qu'il lui conteste toute légitimité, rappelant que le texte a déjà été voté à une large majorité en première lecture à l'Assemblée nationale", ajoute le journaliste. "D'où ce commentaire pour le moins amusé d'un proche conseiller du Premier ministre, que j'ai eu tout à l'heure au téléphone : 'On pourrait aussi organiser un référendum des usagers pour voir ce qu'ils pensent de cette grève'. Le gouvernement tente de faire de cette consultation un non-événement", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rassemblement de cheminots près de la Gare de Lyon à Paris, le 7 mai 2018. 
Rassemblement de cheminots près de la Gare de Lyon à Paris, le 7 mai 2018.  (VINCENT ISORE / MAXPPP)