SNCF : Édouard Philippe souhaite "une solution durable à l'avenir du système ferroviaire"

Le Premier ministre est l'invité du 20 Heures de France 2 ce lundi 26 février. Il répond aux questions d'Anne-Sophie Lapix sur la réforme de la SNCF qu'il souhaite engager.

Cette vidéo n'est plus disponible

Édouard Philippe souhaite réformer la SNCF, au risque de provoquer un conflit avec les syndicats. "Je ne veux pas passer en force, je veux avancer. Je veux faire en sorte que nous trouvions une solution durable à l'avenir du système ferroviaire qui va mal. Il va mal parce que, tous les Français le savent, année après année, la qualité de service décroît. (...) Alors que nous mettons de plus en plus d'argent chaque année, nous avons des résultats qui sont de moins en moins bons. Ce n'est pas acceptable", explique le Premier ministre, sur le plateau du 20 Heures.

Améliorer le service public de transport

L'utilisation possible des ordonnances est critiquée par les syndicats. "Je ne me situe absolument pas dans une logique de conflictualité, de guerre, de bras de fer. Je dis simplement que nous devons avancer. Ce qui est dangereux pour la SNCF, ce qui est inacceptable pour les Françaises et les Français, c'est le statu quo. Cela fait 40 ans que nous faisons des choix qui sont, je le crois contestables : le choix des très grandes lignes à grande vitesse et l'absence d'investissement les petites lignes, sur les lignes moyennes, sur le réseau francilien. Il faut donc changer cela pour pouvoir faire en sorte que nous ayons un meilleur système ferroviaire", précise Édouard Philippe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe 20 Heures
Edouard Philippe 20 Heures (FRANCE 2)