Dimanche en politique, France 3

SNCF : Douai se mobilise pour maintenir ses TGV

L'annonce de la suppression de plusieurs TGV a suscité la colère de nombreuses communes. À Douai dans le Nord, les usagers se sont mobilisés en lançant une pétition.

FRANCE 3

En gare de Douai dans le Nord, la SNCF est la cible. Jeudi 28 février, l'entreprise annonçait une réduction de TGV directs entre Paris et certaines villes des Hauts-de-France. Face à la colère, le groupe a décidé de faire marche arrière et fera prochainement de nouvelles propositions. Malgré ce changement de cap, à Douai, élus et habitants continuent de faire pression. "Nous serons prêts à négocier que si nous avons une assurance écrite ferme, formelle, pas de la SNCF, mais du gouvernement disant : 'la base c'est sept TGV", a indiqué Frédéric Chéreau, maire de Douai.

Trois trains en moins

Aujourd'hui, il existe sept allers-retours directs pour la liaison Paris-Arras-Douai-Valenciennes, contre quatre dans le projet de la SNCF. Élisabeth Borne, ministre des Transports, estime que cette évolution de desserte ne peut se faire sans l'accord des territoires. Cette prise de parole a visiblement eu du poids. 

Un TGV à la gare de Lyon, à Paris, 15 octobre 2018. 
Un TGV à la gare de Lyon, à Paris, 15 octobre 2018.  (MANUEL COHEN / AFP)