SNCF : des perturbations à prévoir mercredi pour certains TER, TGV et Intercités

L'ensemble des membres du personnel du groupe sont appelés à cesser le travail par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et la CFDT, afin de peser sur les négociations annuelles obligatoires.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un TER de la région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon, le 29 novembre 2022. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

La "grève unitaire" lancée au premier jour des négociations salariales annuelles va perturber la circulation de certains trains régionaux mercredi 7 décembre ainsi que de plusieurs TGV et Intercités, en particulier sur Paris-Lyon et au sud de Bordeaux, a fait savoir la SNCF, lundi 5 décembre.

Des perturbations sont à prévoir pour les TER dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et Paca, et en Ile-de-France sur les lignes C, D, E et N, selon un communiqué. SNCF Voyageurs prévoit aussi des annulations pour certains TGV ou Intercités, en particulier sur l'axe TGV Paris-Lyon en raison d'un mouvement local des aiguilleurs de SNCF Réseau, ainsi que pour les TGV au sud de Bordeaux.

Remboursement ou échange sans frais

Sur les grandes lignes, les voyageurs concernés seront informés par mail ou SMS en cas d'annulation de leur train. La SNCF promet dans ce cas un remboursement complet avant le départ prévu, ou un échange sans frais dans tous les trains où il reste de la place.

L'ensemble des membres du personnel du groupe SNCF sont appelés à cesser le travail par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et la CFDT. Les syndicats entendent ainsi peser sur les négociations annuelles obligatoires qui s'ouvrent mercredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.