Nouveaux tarifs des cartes SNCF : la FNAUT voit "des points positifs et d'autres moins"

Les cartes de réduction de la SNCF changent de tarifs à partir de jeudi. Selon le président de la FNAUT, la mesure est positive mais aurait pu être encore améliorée.

Un TER Auvergne à Vichy, le 13 mars 2019. (Illustration)
Un TER Auvergne à Vichy, le 13 mars 2019. (Illustration) (EMMANUEL MOREAU / FRANCE-BLEU PAYS D’AUVERGNE)

Les nouveaux tarifs des cartes de réduction de la SNCF, qui entrent en vigueur jeudi 9 mai, présentent "des points positifs et des points moins positifs", a réagi sur franceinfo, Bruno Gazeau, le président de la Fédération nationale des usagers des transports (FNAUT).

"Les points positifs ce sont une clarification et une politique de cartes qui permet de fidéliser les usagers, ainsi que le prix de la carte en baisse, qui donne le droit à des réductions de 25 à 30%", a relevé le représentant des usagers.

Des réductions plus grandes, mais sur moins de trains 

"Les points moins positifs c'est que si les prix baissent, le nombre de trains sur lesquels on peut appliquer ces réductions se réduit aussi puisque la SNCF a une politique de concentration sur les principales lignes et de ne pas étendre les réductions sur toutes les lignes moyennes", a nuancé Bruno Gazeau.

"Mais ce qui nous pose le plus de problèmes, ce sont les conditions de remboursement et d'échange des billets qui se dégradent très nettement. Il faut désormais payer jusqu'à 15 euros pour échanger de billet. On n'est vraiment pas d'accord. Et puis ce qui nous chagrine, c'est que cela va dans le sens de la politique continue de la SNCF de grouper les voyages sur les lignes TGV au détriment des petites lignes", a-t-il conclu.